Formation : La maladie d’Alzheimer et les troubles apparentés, la prise en soins

ADULTES ET PERSONNES AGEES


3 jours (1 session de 2 jours et une session d’1 jour à 1 mois d’intervalle)



13 et 14 octobre, 4 novembre 2020



Pérenchies (59)



555 €



Professionnels de santé (infirmiers, cadres, éducateurs) intervenant dans les organisations sanitaires sociales, associatives et éducatives.



Être en poste et avoir trois années d’expérience auprès de personnes souffrant de troubles de la mémoire.



Psychologue du travail et cadre supérieur de santé

SUPPORT PEDAGOGIQUE :
Pédagogie active et interactive, apport de connaissances et d’expériences, techniques relationnelles et apprentissage par l’expérience, analyse de situations, apports didactiques.


La lutte contre la maladie d’Alzheimer constitue une priorité de santé publique. En 2007, on comptait près de 860 000 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de troubles apparentés, elle est déclarée grande cause nationale par les pouvoirs publics. Au cours de leurs interventions quotidiennes, les professionnels sont non seulement amenés à côtoyer l’univers intime des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés, mais aussi d’entrer en relation avec l’entourage familial et de collaborer avec les autres acteurs du réseau de soins. Or, gérer au quotidien des personnes souffrants de la maladie d’Alzheimer est épuisant, physiquement et moralement. Aux troubles cognitifs, s’ajoutent des symptômes psychologiques et comportementaux. Ces personnes demandent une attention toute particulière : médicale, affective et sécuritaire. Dans ce contexte, le professionnel doit composer dans un univers passablement perturbé, il lui faut apporter des réponses adaptées aux situations qu’il rencontre au quotidien. Or les difficultés de communication et les pertes de convenances sociales que présentent ses personnes malades peuvent laisser l’aidant et l’entourage familial confus car ils ne sauront pas comment interpréter les propos du patient ni comment y réagir. Accompagner ces personnes Alzheimer au quotidien n’est donc pas inné. Une formation tant technique que relationnelle permettra aux participants de mieux comprendre les pathologies et d’accroître leur efficacité relationnelle.





Connaître la psychopathologie de la personne âgée.
Savoir repérer les symptômes de la démence.
Comprendre les troubles de démence de la personne âgée et les mettre en relation avec la vie quotidienne.
Analyser les relations avec les familles et définir l’aide à leur apporter.





Auto-positionnement.
Les démences et la maladie d’Alzheimer.
La relation de la démence avec la douleur, la mort.
La façon de communiquer avec la personne démente et le travail en équipe.
Les répercussions de la maladie dans la vie quotidienne du malade.
L’environnement du malade : sa famille et les autres



METHODE D’EVALUATION :
QCM questionnaire d’auto-positionnement, par interaction avec le formateur à la fin de chaque séquence de travail.

Notre équipe est disponible pour vous aider.

Vous avez besoin de compléments sur cette formation? Vous recherchez une autre formation sur ce thème? Vous avez une question?

%d blogueurs aiment cette page :